50px
50px

ACTIVITÉ PHYSIQUE

50px
Bloc texte

L’activité physique est essentielle au développement du plein potentiel des enfants et des adolescent.e.s, tant sur le plan de la santé physique et mentale qu’au niveau social et cognitif1. À l’inverse, la sédentarité est un facteur de risque pour le développement de l’obésité et de plusieurs maladies chroniques2.

La pandémie de la COVID-19 a eu des répercussions négatives sur l’activité physique des jeunes3.

Au Québec, en 2020, plus de la moitié des adolescent.e.s ont diminué leur niveau d’activité physique (53 %)4.

30px
Bloc texte

L’activité physique se positionne comme une alliée incontournable pour l’ensemble de l’équipe-école.

Les études démontrent qu’elle améliore les performances scolaires en favorisant la capacité d’attention, la mémoire et un meilleur comportement en classe1,5,6,7,8. De plus, l’activité physique permettrait d’accroitre le sentiment d’appartenance à l’école1.

Toutefois, l’ensemble de ces bienfaits est dépendant de la qualité des périodes d’activités physiques (fréquence, durée, nature, contexte et intensité).

20px
Bloc image
25px
Bloc texte

Favoriser le temps actif à l’école est une démarche fondamentale pour rejoindre l’ensemble des jeunes, sans discrimination, et leur permettre d’acquérir les habiletés nécessaires à l’adoption d’un mode de vie sain et actif.

20px
Bloc texte

Maximiser les occasions pour les jeunes d’être actifs au quotidien

L’école doit offrir un maximum d’occasions aux élèves de faire des activités physiques qui leur plaisent. Différentes opportunités sont à la portée des écoles pour développer une culture scolaire en ce sens9 :

  •  Intégrer du temps actif quotidien en classe et au service de garde;
  •  Valoriser l’importance des récréations actives;
  •  Offrir aux élèves des cours d’école bien aménagées avec de la verdure, versatiles pour pratiquer plusieurs activités et assez grandes pour accueillir tous les élèves en même temps;
  •  Mettre en place des conditions et des aménagements favorables et sécuritaires aux déplacements actifs entre le domicile et l’école;
  •  Offrir des activités parascolaires variées, qui répondent aux goûts des jeunes et permettent à tous et à toutes d’y participer.

 

Découvrez nos outils

 

20px
Bloc texte

L'éducation physique et à la santé

Les cours d’éducation physique et à la santé permettent le développement des habiletés motrices, la découverte de nouvelles activités et un sentiment d’appartenance à l’école, en plus d’être un moment clé de temps actifs. De plus, ils favorisent un mode de vie physiquement actif à l’âge adulte10.

Il importe donc de valoriser le temps consacré aux cours d’éducation physique et à la santé, autant pour la santé et le bien-être que la réussite scolaire des jeunes.

Pour ce faire, il est nécessaire de modifier les directives concernant ces cours afin qu’un temps minimal obligatoire soit fixé à 60 minutes par semaine au préscolaire, 120 minutes par semaine au primaire et 300 minutes par cycle de 9 jours au secondaire. Cette obligation permettra d’éviter les disparités entre les milieux et d’harmoniser les pratiques.

30px
Bloc texte

Près de 7 jeunes québécois.e.s sur 10
sont d’avis que le cours d'éducation physique et à la santé influence positivement leur pratique d'activités physiques en dehors de l'école.

Consultez notre infographie!

30px
Bloc texte
  1. Comité scientifique de Kino-Québec (2011). L’activité physique, le sport et les jeunes – Savoir et agir. Québec : Secrétariat au loisir et au sport, ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Gouvernement du Québec. http://www.kinoquebec.qc.ca/publications/ActivitePhysique_LeSportEtLesJeunes_AvisCSKQ.pdf
  2. Institut national de santé publique du Québec. (2022). Habitudes de vie et prévention des maladies chroniques. https://www.inspq.qc.ca/habitudes-de-vie-et-prevention-des-maladies-chroniques
  3. Colley, R. C., & Watt, J. (2022). Les répercussions inégales de la pandémie de COVID-19 sur les habitudes d’activité physique des Canadiens (Rapports sur la santé No 33, n°5). Statistique Canada. https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-003-x/2022005/article/00003-fra.htm
  4. Léger. (Juin 2020). Sondage réalisé pour le compte de la Coalition québécoise sur la problématique du poids.
  5. Sigfusdottir, I. D., Kristjansson, A. L. & Allegrante, J. P. (2007). Health Behaviour and Academic Achievement in Icelandic School Children, Health Education Research, 22 (1), 70-80
  6. Hillman, C. H., Erickson, K. I. & Kramer, A. F. (2008). Be smart, exercise your heart: exercise effects on brain and cognition. Nature reviews Neuroscience, 9, 58-65
  7. Trudeau, F. & Shephard, R. J. (2008). Physical education, school physical activity, school sports and academic performance. International Journal of Behavioral Nutrition and Physical Activity, 5 (10).
  8. Rasberry, C.N. & al. (2011). The association between school-based physical activity, including physical education, and academic performance: a systematic review of the literature. Preventive Medicine, 52 (1), S10-S20
  9. Santé Montréal. (2022). GO! Le secondaire s’active ! Favoriser la pratique d’activités physiques des jeunes : Pistes d’action pour le milieu scolaire—Infographie. Gouvernement du Québec. https://santemontreal.qc.ca/professionnels/drsp/publications/publication-description/publication/go-le-secondaire-sactive-favoriser-la-pratique-dactivites-physiques-des-jeunes-pistes-daction/
  10. Bailey, R. & al. (2009). The educational benefits claimed for physical education and school sport: an academic review. Reasearch papers in education, 24(1), 1-27
50px
Bloc mini-fiches

NOS AUTRES ACTIONS

SAINE ALIMENTATION

SAINE ALIMENTATION

L'école se doit d'être un milieu exemplaire en matière d'environnements alimentaires. 

En apprendre plus

ACTIVITÉ PHYSIQUE

ACTIVITÉ PHYSIQUE

Favoriser le temps actif à l’école permet aux jeunes d'adopter un mode de vie sain et actif.

En apprendre plus

50px