Depuis longtemps, l’obésité est reconnue comme un facteur de risque de maladies chroniques. Or, depuis quelques années, le fait de parler d’obésité dans les médias ou sur les réseaux sociaux est de plus en plus controversé.

Dans l’optique de favoriser l’émergence d’une meilleure cohésion des messages au Québec, et d’unir les efforts vers une vision partagée des problèmes reliés au poids, la Coalition Poids a créé, au printemps 2021, un groupe de travailElle a ainsi animé et réuni près d’une cinquantaine de partenaires, experts et intervenants, issus des secteurs de la promotion-prévention, de la recherche et clinique, qui gravitent autour des problématiques du poids et qui ont une variété de points de vue et de connaissances.

Cet effort de concertation a permis de construire une compréhension collective de la problématique et de favoriser une meilleure synergie entre les acteurs et actrices. Les séances de travail ont donné naissance à l’identification de quatre principes directeurs pour guider les actions de communication sur les problématiques du poids.

Pour agir sans nuire, il importe de repenser la manière d’aborder les problématiques reliées au poids dans la population. Ainsi, les principes directeurs, présentés dans un manifeste, ont pour objectif de guider la construction des messages à véhiculer dans la population pour la Coalition Poids et ses partenaires. Ils définissent les idées qui doivent être mises de l’avant et donnent le ton aux stratégies et aux outils de communication qui en découleront. Ils offrent les assises pour bâtir des messages inclusifs et adaptés à différents publics cibles.

Consulter le Manifeste québécois pour des communications saines sur les problématiques reliées au poids, en cliquant ici.