Les investissements gouvernementaux pour prévenir l’obésité ne suffisent pas !

À la veille du 11 octobre, qui marque la Journée mondiale de de l’obésité l’OCDE a publié le rapport Agir contre l’obésité amènerait davantage de bien-être économique et social.  Il présente l’impact de l’obésité et des maladies chroniques associées sur les finances publiques et réitère l’importance de mettre en place des politiques publiques fortes.

La progression de l’obésité abdominale au Québec inquiète plusieurs organismes. Ceux-ci recommandent au gouvernement davantage d’actions et d’investissement en prévention.

La récente étude de l’Institut national de santé publique indiquant que l’obésité abdominale a pratiquement doublé en 30 ans au Québec, est extrêmement préoccupante. Celle-ci réitère l’ampleur de la problématique et nous démontre, une fois de plus, que les mesures et les investissements en prévention sont nettement insuffisants.  

Où est le bon citoyen corporatif ?

La poursuite judiciaire de Restaurants Canada contre la Ville de Montréal concernant un règlement pro santé dans l’arrondissement CDN-NDG n’est pas surprenante; elle est incongrue, insensible, inconcevable, incohérente et abusive. Lettre ouverte collective.