Montréal, 18 octobre 2021 – Afin d’inspirer une nouvelle génération d’élu.e.s municipaux, un regroupement d’organismes en santé ont invité, dans le cadre d’un webinaire, madame Suzanne Roy, mairesse sortante de Sainte-Julie et monsieur Jean-François Parenteau, maire sortant de Verdun, à partager les réalisations liées à la santé dont ils sont particulièrement fiers. La Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids), la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC (Cœur+AVC) et la Société canadienne du cancer profitent d’ailleurs de la présente campagne électorale pour inviter les candidat.e.s aux élections municipales à innover et à proposer des solutions locales qui favoriseront la santé de leurs concitoyen.ne.s.

Au Québec, une importante proportion de la population est sédentaire, tant dans ses loisirs que ses déplacements. « Cela est en partie attribuable à des politiques d’aménagement et des règlements municipaux, qui octroient une place privilégiée à l’automobile ou limitent les occasions de bouger dans les espaces publics. Pour diverses raisons, ces décisions ont des répercussions sur l’adoption d’un mode de vie physiquement actif et, conséquemment, sur la santé des populations, » déclare Corinne Voyer, directrice de la Coalition Poids.

Quand vient le temps d’aborder la question de santé avec le palier municipal, nombreux sont ceux et celles qui réagissent et déclarent que la santé n’est pas de compétence municipale.

« À Sainte-Julie, ça a été fondamental comme réflexion ; comme si les saines habitudes de vie devaient être quelque chose dans un silo de la santé seulement. Pourtant, les saines habitudes de vie et l’aménagement, notre objectif reste d’en faire des villes plus humaines, plus de proximité. On a su voir au-delà du silo en santé, et inclure le tout dans notre vision d’aménagement du territoire, de mobilité, de transport, de participation citoyenne, etc. » a déclaré Suzanne Roy, mairesse sortante de Sainte-Julie.

« Pour diminuer le risque de maladies du cœur et d’AVC, plusieurs actions sont possibles, dont avoir une saine alimentation, ne pas fumer, gérer son niveau de stress et faire de l’activité physique. Plusieurs municipalités ont pris conscience du rôle qu’elles peuvent jouer afin de rendre les choix santé plus faciles pour leur population. Il est de notre devoir de mettre en valeur les importantes réalisations de la ville de Sainte-Julie et de l’arrondissement de Verdun pour encourager les autres municipalités à en faire autant, » a affirmé Kevin Bilodeau, directeur des relations gouvernementales, Québec, à Cœur + AVC.

Selon David Raynaud, gestionnaire de l’équipe de défense de l’intérêt public à la Société canadienne du cancer, « l’adoption de saines habitudes de vies permettrait d’éviter environ quatre cancers sur dix, ce qui montre l’importance des politiques publiques en matière de prévention. Comme l’ont démontré nos invités, il ne faut pas oublier que le palier municipal dispose de leviers importants pour favoriser un mode de vie sain. »

« Le municipal ce n’est pas juste de ramasser les vidanges, pis de couper le gazon pis de vider les poubelles. On n’est pas là du tout. Notre rôle est aussi d’aménager l’espace commun. C’est souvent dans les petites choses qu’on réalise de grands bénéfices ; gratuité dans les activités, aménagement de pistes cyclables, aménagement de petits sentiers et parcours qui ne sont pas là aujourd’hui, mais qui vont permettre le déplacement et j’en passe » a déclaré Jean-François Parenteau, maire sortant de Verdun.

Madame Roy et monsieur Parenteau s’entendent sur l’importance d’oser pour créer des milieux de vie qui seront à la fois sains, dynamiques et mobilisant pour la communauté. Les candidat.e.s souhaitant faire une différence et en apprendre plus sur des initiatives pouvant améliorer la qualité de vie et la santé de leurs concitoyen.ne.s sont invité.e.s à visionner la conférence-webinaire et à consulter certaines fiches d’informations sur le site Web de la Coalition Poids.

– 30 –

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l’Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids réunit près de 700 partenaires qui visent l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids. Pour en savoir plus, cqpp.qc.ca.

À propos de Cœur + AVC
La vie. Ne passez pas à côté. C’est pour cette raison que Cœur + AVC cherche à combattre les maladies du cœur et l’AVC. Nous devons propulser les prochaines découvertes médicales afin que les gens au pays ne passent pas à côté de moments précieux. Ensemble, nous travaillons à prévenir les maladies, à sauver des vies et à promouvoir le rétablissement grâce à la recherche, à la promotion de la santé et aux politiques publiques. coeuretavc.ca

À propos de la Société canadienne du cancer
La Société canadienne du cancer (SCC) est le seul organisme de bienfaisance national à soutenir les personnes touchées par tous les types de cancer, dans les communautés à travers le pays. Aucune autre organisation ne fait la même chose que nous. Nous sommes la voix des femmes et des hommes qui ont le cancer à cœur. Nous finançons des projets de recherche novateurs, nous fournissons un réseau d’aide pour toutes les personnes touchées par le cancer et nous favorisons l’adoption de politiques en matière de santé qui aident à prévenir le cancer et soutiennent les personnes touchées par la maladie.

Pour toute demande d’entrevue, contactez :

Corinne Voyer
Directrice, Coalition québécoise sur la problématique du poids
Téléphone : 514 598-8058, poste 242
Cellulaire : 514 566-4605
cvoyer@cqpp.qc.ca

Kevin Bilodeau
Directeur, Relations gouvernementales, Québec
Cœur + AVC
Cellulaire : 514 799-2567
Kevin.Bilodeau@coeuretavc.ca