Face à une dette importante, la ministre des Finances de Terre-Neuve-et-Labrador a annoncé une série de mesures dans son budget. Certaines attirent particulièrement l’attention de la Coalition Poids. En effet, la ministre des Finances fait preuve d’audace et mise sur la santé de sa population !

Le nouveau budget annonce l’instauration d’une taxe sur les boissons sucrées de 20¢/L à partir d’avril 2022. Le plan de la province comprend également un nouveau crédit d’impôt de 2 000$ pour payer les activités physiques des familles. Semble-t-il que la province de Terre-Neuve-et-Labrador a saisi l’importance d’investir dans la santé de sa population pour assurer une bonne gestion de ses finances publiques.

La Coalition Poids martèle l’importance d’instaurer une taxe sur les boissons sucrées au Québec depuis plusieurs années. Considérant les expériences internationales prometteuses et convaincantes qui se multiplient, la Coalition Poids se réjouit qu’une première province canadienne emboîte le pas. La taxation des boissons sucrées permet de récolter d’importantes sommes à réinvestir en prévention tout en contribuant à réduire la consommation d’un produit délétère pour la santé du consommateur.

Une taxe de 20¢/L sur les boissons sucrées est une mesure très prometteuse pour réduire la pression sur le système de santé, permettre des économies substantielles à moyen et long terme et générer rapidement des revenus à investir en prévention. L’équation est simple, chaque dollar investi en prévention offre un excellent retour sur l’investissement. En espérant que l’exemple de nos voisins dans les maritimes éveille nos décideurs du Québec et que ceux-ci utilisent, à leur tour, les leviers fiscaux au profit de la santé de la population !