6 septembre 2019, Hôtel Universel de Montréal – La Coalition Poids participe au premier forum annuel de la Politique de mobilité durable – 2030.

Dans une société fortement motorisée, comme l’est le Québec, les déplacements automobiles entraînent des impacts majeurs sur la santé : blessures, décès dus aux accidents de la route ; troubles cardiaques et pulmonaires provoqués par la pollution de l’air ; obésité et embonpoint engendrés par la sédentarité qu’imposent les déplacements « inactifs » ; etc. En revanche, les modes actifs et collectifs de transport concourent à atténuer de nombreux impacts néfastes de la voiture sur la santé, l’environnement et l’économie.

Intégrer la marche ou le vélo comme moyen de transport quotidien est une façon simple d’augmenter la pratique d’activité physique des Québécois, en plus de contribuer à réduire les émissions de GES. Pour ce faire, il importe d’offrir des aménagements sécuritaires pour les déplacements actifs ainsi qu’un réseau de transports collectifs efficace et accessible. Il est également nécessaire que le gouvernement réduise le volume de circulation automobile et assure une planification intégrée des transports et de l’aménagement du territoire. 

Pour revoir nos recommandations, consultez notre mémoire, déposé dans le cadre des consultations publiques précédant l’adoption de la Politique.