Dans un contexte de relance économique, le gouvernement du Québec invite la population à favoriser l’achat local. C’est un appel à la solidarité qui peut certes contribuer à la santé de notre économie, mais qui ne garantit pas toujours au consommateur l’achat de produits alimentaires bons pour sa propre santé. Car l’estampille « Produit du Québec » ne dit rien sur la valeur nutritive des aliments.

Apprenez-en plus en lisant le blogue de Corinne Voyer, directrice de la Coalition Poids dans le Magazine 100 degrés.