Devant une importante facture associée à la COVID-19, un système de soins surchargé et un personnel qui peine à répondre aux besoins de la population, le Québec n’a plus le choix d’investir massivement en prévention des maladies chroniques.

Dans une conférence éclair, Capsana, la Coalition québécoise sur la problématique du poids et la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC présente la taxation des boissons sucrées comme solution rapide et indispensable à la relance économique.

Dans une formule dynamique de questions-réponses, deux experts prennent la parole :

  • Dr Martin Juneau, cardiologue, directeur de la prévention à l’Institut de cardiologie de Montréal et directeur scientifique de Capsana ;
  • Antoine Genest-Grégoire, économiste-chercheur.

S’ajoutent également aux échanges les intervenants suivants :

  • Kevin Bilodeau directeur des relations gouvernementales, Québec, à la Fondation des maladies du cœur de l’AVC ;
  • Marvin Rotrand, conseiller municipal de la ville Montréal au district de Snowdon, Arrondissement Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce ;
  • Corinne Voyer, directrice de la Coalition québécoise sur la problématique du poids.
Pour visionner la conférence, cliquez ici.

Consultez notre infographie sur le sujet.