Montréal, le 20 octobre 2017 – À l’occasion de la 1re Journée internationale de l’abandon des boissons sucrées[i] et à la veille du lancement de la Semaine québécoise de la réduction des déchets (SQRD), la Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) réitère la nécessité de diminuer la consommation de boissons sucrées au Québec, afin de protéger la santé publique et l’environnement. Elle invite citoyens et gouvernements à faire d’une pierre deux coups en valorisant la consommation de l’eau du robinet  au détriment des boissons sucrées !

« Trop de Québécois boivent des boissons sucrées tous les jours », se désole Corinne Voyer, directrice de la Coalition Poids. Selon les plus récentes données, environ 1 enfant sur 5, le quart des adolescents et 1 adulte sur 5 consomment des boissons sucrées régulièrement. Une telle habitude est associée à l’obésité, au diabète, aux maladies cardiovasculaires et à la carie dentaire. Elle génère aussi des déchets inutiles liés à la production et à l’utilisation de millions de contenants de plastique, de verre et d’aluminium à usage unique, un problème qui préoccupe de nombreux groupes environnementaux. La SQRD est une opportunité de prendre davantage conscience des effets que le cycle de vie de ces produits a sur l’environnement. « On pointe souvent du doigt l’impact écologique des bouteilles d’eau à usage unique, mais les bouteilles d’eau sucrée sont aussi dommageables pour la planète », souligne Mme Voyer.

Où sont les fontaines d’eau ?

Cette Journée rappelle l’importance d’abandonner progressivement les boissons sucrées et de développer le réflexe de boire de l’eau quand la soif se fait sentir. Actuellement, l’eau n’est pas toujours facilement accessible dans les lieux publics et il est souvent impossible de s’approvisionner aux points d’eau avec un contenant réutilisable. « Le gouvernement doit instaurer des mesures pour rendre l’hydratation saine plus facile et naturelle pour les Québécois », indique Mme Voyer.

Les boissons gazeuses, thés glacés, eaux vitaminées, cocktails fruités, boissons énergisantes ou pour sportifs et autres bonbons en bouteille occupent une place démesurée dans l’alimentation des Québécois. Les stratégies marketing rendent les boissons sucrées disponibles partout et à bas prix et ciblent particulièrement les jeunes, qui sont sensibles aux rabais et aux promotions. « L’éducation et la sensibilisation à une saine hydratation sont nécessaires, mais elles ne suffisent pas devant l’imposante machine marketing de l’industrie des boissons sucrées. Des mesures complémentaires, comme l’imposition d’une taxe sur ces boissons ou l’interdiction des fontaines de boissons sucrées à volonté, doivent aussi  être instaurées », illustre Mme Voyer. Rappelons que, dans sa Politique gouvernementale de prévention en santé, le gouvernement du Québec s’est engagé à créer un chantier pour étudier la faisabilité et la pertinence d’instaurer une taxe sur les boissons sucrées, comme le recommande notamment l’Organisation mondiale de la santé.

« Les Québécois doivent changer leurs habitudes, mais il importe que le gouvernement les soutienne, en contrant les effets du marketing agressif des boissons sucrées et garantissant un accès suffisant à l’eau potable gratuite dans les lieux publics », conclut Mme Voyer.

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l’Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids réunit près de 400 partenaires qui visent l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids. Pour plus de détails, cqpp.qc.ca.

La Coalition Poids est également l’instigatrice de la campagne d’information et de sensibilisation Sucre liquide : pas tous les jours !, lancée en novembre 2014 et qui invite les Québécois à réduire leur consommation de boissons sucrées. Pour plus d’informations, sucreliquide.com.

– 30 –

Version PDF

Pour toute demande d’entrevue, contactez :
Corinne Voyer
Directrice
Coalition québécoise sur la problématique du poids
Cellulaire : 514 566-4605
Téléphone : 514 598-8058 poste 242
cvoyer@cqpp.qc.ca


[i] Pour en savoir plus sur la Journée internationale de l’abandon des boissons sucrées (International Quit Soda Day), consultez http://www.dunkthejunk.org/blog/international-quit-soda-day-10202017