Mascouche, le 28 mai 2018 – À l’aube du Mois de l’eau, la Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids), le Plateau intersectoriel lanaudois et la Direction de santé publique du Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de Lanaudière dévoilent de nouveaux outils gratuits à la portée de toutes les municipalités pour favoriser et valoriser la consommation d’eau municipale. À l’instar de la Ville de Mascouche, pionnière du projet J’ai soif de santé dans ma municipalité, les décideurs municipaux sont invités à poser des actions pour bâtir des milieux de vie où l’eau est la boisson la plus accessible, visible et attrayante.

 Le projet vise à faciliter le repérage des points d’accès à l’eau potable gratuite par les citoyens. Il inaugure le volet municipal de la campagne J’ai soif de santé!, propulsée par la Coalition Poids dans différents milieux de vie. « L’idée motivant la campagne J’ai soif de santé! est d’encourager et normaliser la consommation d’eau pour réduire la surconsommation de boissons sucrées », explique Corinne Voyer, directrice de la Coalition Poids. La consommation régulière de ces bonbons liquides est associée à l’obésité, au diabète de type 2, aux maladies cardiovasculaires et à la carie dentaire. « Un Québécois sur deux affirme qu’il est plus facile de trouver une boisson sucrée qu’une fontaine d’eau lorsqu’ils souhaitent se désaltérer dans un lieu public. Le projet J’ai soif de santé dans ma municipalité veut répondre à ce problème et faire en sorte que boire de l’eau pour s’hydrater soit plus facile », poursuit Mme Voyer.

Dre Muriel Lafarge, directrice de santé publique du CISSS de Lanaudière, abonde dans le même sens. « Il faut que nos environnements favorisent les choix santé. L’eau municipale répond aux plus hautes normes de qualité. C’est la meilleure façon de s’hydrater, c’est écoresponsable et économique. L’eau doit être davantage valorisée », renchérit Dre Lafarge. Le CISSS de Lanaudière assurera le déploiement du projet dans sa région. « J’invite personnellement toutes les municipalités lanaudoises et les organismes locaux à joindre le mouvement J’ai soif de santé ! Des outils gratuits sont disponibles pour  afficher leur ouverture à offrir gratuitement l’eau de l’aqueduc aux citoyens. Ces derniers pourront par exemple s’y arrêter pour remplir leur gourde d’eau », ajoute-t-elle.

Étant la première municipalité à participer au projet J’ai soif de santé dans ma municipalité, la Ville de Mascouche s’engage  à créer des conditions favorisant la saine hydratation dans ses lieux publics toute l’année. « La Ville de Mascouche est fière d’inaugurer le volet municipal de la campagne J’ai soif de santé ! C’est l’occasion pour nous d’impliquer nos partenaires et la communauté dans la valorisation de notre eau potable et de favoriser la qualité de vie et la santé de nos citoyens en favorisant un accès facile à l’eau en toutes occasions », note Bertrand Lefebvre, conseiller municipal à la Ville de Mascouche.

Concrètement, les municipalités participantes au projet et leurs partenaires sont invités à :

  • établir un réseau de points d’accès à l’eau potable gratuite sur le territoire, identifiés par un pictogramme signalétique et référencés sur une carte accessible au public en ligne;
  • mettre les fontaines d’eau en valeur pour mieux les repérer et rendre la consommation d’eau plus attrayante;
  • offrir et promouvoir l’eau potable non embouteillée dans les lieux, les parcs, les fêtes et événements publics.

Tous les outils sont disponibles gratuitement sur le site soifdesante.ca/ville.

« Si un endroit au monde doit favoriser la consommation d’eau au détriment des boissons sucrées, c’est certainement le Québec! Il faut saisir l’opportunité du Mois de l’eau pour prendre des engagements concrets pour bâtir des milieux où l’eau est la boisson la plus accessible, visible et attrayante. Adhérer à la campagne J’ai soif de santé! est une bonne manière de commencer! », conclut Mme Voyer.

– 30 –

 

Pour toute demande d’entrevue, contactez :

Corinne Voyer, directrice
Coalition québécoise sur la problématique du poids
Cellulaire : 514 566-4605
cvoyer@cqpp.qc.ca

Pascale Lamy, adjointe au PDG-relations publiques
Chef du service des communications par intérim
Direction générale
Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière
Téléphone : 450 759-5333 poste 2685
pascale.lamy@ssss.gouv.qc.ca