Montréal, le 26 octobre 2017 – Ce matin, le maire de Montréal, Denis Coderre, a souligné sur Twitter son intention d’« établir une redevance sur les boissons sucrées », dont les revenus seraient dédiés à la Politique de l’enfant, dans le cadre d’un prochain mandat. La Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) est heureuse que l’enjeu de la surconsommation des boissons sucrées soit discuté au niveau municipal.

« La consommation régulière de boissons sucrées est associée à l’obésité, au diabète, aux maladies cardiovasculaires et à la carie dentaire ; des problèmes de santé qui coûtent très cher aux Québécois. Elle génère aussi des déchets inutiles liés à la production et à l’utilisation de millions de contenants de plastique, de verre et d’aluminium à usage unique. Il s’agit d’un problème qui concerne tous les Québécois et les élus de tous les paliers de gouvernement », plaide Corinne Voyer, directrice de la Coalition Poids.

L’eau doit aussi être accessible !

En plus de lancer des signaux clairs et d’agir pour réduire l’attrait des boissons sucrées, il est essentiel que l’eau, une alternative saine et gratuite à ces bonbons en bouteille, soit facilement accessible et bien visible dans les lieux publics. « Les élus municipaux sont des acteurs clés pour valoriser la consommation d’eau potable et la rendre attrayante pour leurs citoyens. Ils doivent s’y investir davantage », souligne Corinne Voyer. La Coalition Poids a d’ailleurs publié un modèle de résolution, disponible sur son site Web, invitant les municipalités à s’engager pour rendre l’eau plus accessible.

« À Montréal, on devrait minimalement trouver des fontaines d’eau aux abords des parcs ou des pistes cyclables et dans les édicules de métro », illustre Mme Voyer, en espérant que les candidats à la mairie prendront des engagements à cet égard. « L’eau doit être accessible partout où les enfants jouent, apprennent et vivent, afin qu’ils développent le réflexe de boire d’abord de l’eau quand la soif se fait sentir », conclut-elle.

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l’Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids réunit près de 400 partenaires qui visent l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids. Pour plus de détails, cqpp.qc.ca.

La Coalition Poids est également l’instigatrice de la campagne d’information et de sensibilisation Sucre liquide : pas tous les jours !, lancée en novembre 2014 et qui invite les Québécois à réduire leur consommation de boissons sucrées. Pour plus d’informations, sucreliquide.com.

–30–

Pour toute demande d’entrevue, contactez :
Corinne Voyer
Directrice
Coalition québécoise sur la problématique du poids
Cellulaire : 514 566-4605
Téléphone : 514 598-8058 poste 242
cvoyer@cqpp.qc.ca