La surconsommation des boissons sucrées peut être réduite à l’aide de politiques publiques, qui peuvent être adoptées par tous les paliers de gouvernement.

Municipal

  • Interdire la distribution de boissons sucrées dans les établissements municipaux.
  • Favoriser l’accès à l’eau potable gratuite sur le territoire des municipalités.

Provincial

  • Interdire les fontaines de boissons sucrées à volonté dans les restaurants.
  • Explorer la faisabilité de restreindre la vente de boissons sucrées dans les pharmacies.
  • Interdire la vente de boissons énergisantes aux moins de 18 ans.

Fédéral

  • Santé Canada devrait émettre des recommandations sur la consommation de sucres libres (valeur quotidienne maximale de 10 % inspirée de l’Organisation mondiale de la Santé).
  • Adopter une loi fédérale qui interdit la publicité destinée aux enfants.
  • Indiquer visiblement et sur le devant des contenants que la consommation de boissons énergisantes est déconseillée aux moins de 18 ans.
  • Interdire la vente de boissons sucrées dans les édifices sous juridiction fédérale.

Mise en garde

Une mise en garde sur le devant des contenants de boissons sucrées fournit une information adéquate à la population quant aux risques pour la santé associés à ces produits.

Le consommateur y lirait : « Consommer régulièrement des boissons avec sucre ajouté contribue à l’obésité, au diabète et à la carie dentaire ».

Fontaines de boissons sucrées à volonté

Pharmacies