Une valeur ajoutée

Récemment aux États-Unis, l’administration Trump a fait un recul important en réduisant les critères de qualité nutritive pour les repas offerts aux enfants à l’école. Pourtant, là-bas, comme ici, les maladies chroniques associées à l’obésité continuent de croître. Par conséquent, les politiques encadrant la qualité des aliments disponibles dans les principaux milieux de vie des jeunes sont à la fois pertinentes et nécessaires. Plutôt que de les alléger, il faut les protéger, les évaluer régulièrement et leur apporter le soutien nécessaire pour qu’elles demeurent une opportunité d’apprendre aux jeunes à bien s’alimenter au quotidien et à apprécier les aliments sains.

L’école : lieu de prédilection pour promouvoir les saines habitudes de vie

Pour renverser une situation aussi dramatique que l’épidémie d’obésité et de maladies chroniques, la santé publique a grandement besoin de l’aide des autres secteurs, dont celui de l’éducation.

L’école est un lieu privilégié pour favoriser l’adoption et le maintien des saines habitudes de vie parce que les comportements appris dès le plus jeune âge ont davantage de chances de s’ancrer pour de bon. De plus, parce qu’il faut fréquenter l’école québécoise jusqu’à 16 ans, elle est l’unique milieu permettant d’entrer en contact avec l’ensemble des jeunes, indépendamment de leurs conditions socioéconomiques ou de leur réalité familiale. La présence de nombreux pairs et d’adultes significatifs, qui agissent comme modèles en posant des gestes positifs pour leur santé, est également un de ses atouts.

En somme, l’école a un rôle important à l’égard de la promotion des saines habitudes de vie et le joue déjà partiellement. Néanmoins, les politiques, la promotion et l’éducation relatives à une saine alimentation en milieu scolaire doivent être valorisées et mieux soutenues.

 

La Coalition Poids en action ! 

Avec ses partenaires et divers collaborateurs, la Coalition Poids s’active depuis quelques mois à réaliser un état de situation des saines habitudes de vie à l’école. D’ici l’automne, les comités de travail mis en place par la Coalition Poids émettront des recommandations au gouvernement pour permettre à la politique-cadre Pour un virage santé à l’école d’atteindre pleinement les objectifs établis à son lancement, il y a près de 10 ans.